Rassemblement de Toulouse et d'ailleurs
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Questionnement sur le Néo-Druidisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Veigsidhe Karvgwenn

Titre du rang
avatar
Titre du rang

Masculin Messages : 121
Date d'inscription : 16/08/2016
Localisation : Bretagne et Nouvelle Aquitaine

MessageSujet: Questionnement sur le Néo-Druidisme   Lun 10 Oct - 8:26

Questionnement sur le Druidisme dit « Neo-Druidisme »

Bonjour suite a une question d'une personne avec laquel j'ai échanger sur le net « elle se reconnaitra » je me suis dit mais oui pour certaine personne ce n'est pas claire la différence entre « Druidisme » et « Neo-Druidisme ».
Le Druidisme et la religion de l'antiquité celte et le « neo-druidisme » est la résurgence ou l'expression de cette religion a l'époque moderne »

Sur Wikipédia pour le sujet « Neo-druidisme » ils mettent :

« Le néodruidisme (également appelé druidisme par certains adhérents) est une forme moderne de religion ou de spiritualité qui promeut l'harmonie avec la nature, souvent au travers d'une forme de culte de la nature. Ce mouvement d'inspiration maçonnique, essentiellement présent dans le monde anglo-saxon et en Europe dans les pays anciennement celtisés, compterait deux millions d'initiés.
Le néodruidisme, dont les premiers mouvements apparaissent en Angleterre au xviiie siècle, relève en partie des premières manifestations de la mouvance néopaïenne. Les premiers mouvements néodruidiques, inspirés par la vision romantique des XVIIIe et XIXe siècles, étaient basés sur des descriptions historiques des druides celtes de l'âge du fer largement erronées. Ces mouvements n'avaient pas, par ailleurs, de relation directe avec les anciens Celtes ou leur civilisation3. Pour Iolo Morganwg et la Gorsedd de Galles, il s'agissait toutefois de relier la langue et la culture galloises de son temps à la société brittonique antique dont elles étaient issues.
Plus récemment, certains groupes néodruidiques ont tenté de recréer des pratiques plus proches de la réalité historique du druidisme, bien qu'il y ait controverse sur la ressemblance effective que ces mouvements peuvent avoir avec le druidisme historique4. La Gorsedd de Bretagne n'adopte l'appellation de « druide » qu'en simple référence à l’inspiration philosophique des anciens druides. (...) » plus loin il est écrit : « (...) Il convient d'ailleurs de préciser que le débat sur la discontinuité entre les druides modernes et les druides anciens doit être distingué de celui sur la survivance partielle, voire parcellaire d'éléments druidiques dans les traditions populaires ou dans certains cultes chrétiens dont l'origine remonte toutefois à l'antiquité celtique (Troménie de Locronan par exemple). La notion de filiation est un problème qui ressortit autant, sinon plus, à la théologie qu'à l'Histoire. Un tel concept est en effet directement inspiré de la succession apostolique d'un pape sur le trône de Saint Pierre de Rome. Les néodruides ne peuvent évidemment prétendre à cette faculté mais il leur est loisible également de n'en avoir aucune envie, leur propos n'étant pas forcément de créer une nouvelle Église ni d'imiter l'Église catholique romaine. De plus, le critère de filiation n'entre pas dans le champ de l'historiographie objective. Il suffit de constater tout simplement qu'aucun texte historique ne soutient directement la continuité d'une communauté de druides depuis l'Antiquité. (...) »
Source : -Neo-druidisme- (Sur Wikipédia)

Comme la dit mon ami the Wolf dans mon sujet « Questionnement sur les Druides Matérialistes »
Ils y a pas mal d'éléments druidiques dans le christianisme, surtout celui des pays celtiques que l'on nome parfois Christianisme Celtique. Bon c'est un peux différent avec l'Ecosse ou le christianisme est scinder en deux le Catholicisme d'un côté et le Protestantisme de l'autre. Beaucoup de coutumes qui veinent du Druidisme on été intégrer dans la tradition Catholiques Ecossaise notamment en ce qui concerne la fête des 12 jours de Yule, ou Samhuinn, Je pense a Samhuinn j'en ai parler a des amis sur le web Anglophone, (bon des Scottish-Americans) et pas plus tard qu'il y a deux jour j'ai reparler a un amis au téléphone de la fois on avait rencontrer un Ecossais a Bressuire (les Highlands Games) il y a quelques années,un du Clan MacFarlane, il etait venus jouer avec son pipe Band Isle of Cumbrae (ils ont un croco sur leur cape badge, sur le glengarry). Suite a cette échange il ma expliquer que par rapport au Fête de Samhuinn et de Yule nombre de Catholique et de Païens (Surtout Druides Pictish et Warlock) se rendaient au même fêtes, effectivement lors de mes célébration de Samhuinn la fête se termine par un blòt dans mon foyer le 4 Novembre. Je le fait comme mon ancêtre druidesse mais j'ai retrouver ce calendrier complet grâce a Stephen McNallen et un des sites web de son organisation Asatrù folk assembly, ce qui ma permit par des recherches minutieuses de retrouver ma Northern Isles tradition, comme faisaient mon arrière arrière Grand mère Druidesse, plus ou moins car il y a des pratique qui me son propres. Donc ce que je disais c'est qu'en Ecosse il y a une grande célébration Païenne le 5 Novembre qui marque la fin des fête de Samhuinn et que nombre de Catholiques y participent. (ils doivent je pense quand même y avoir quelques protestants aussi, c'est un fête populaire) Mais les protestants on aussi leurs propres fête dans ce pays comme le défiler de Guillaume d'ORANGE. (en Anglais c'est William)
Ensuite il y a des fêtes qui permettent de resouder les Ecossais d'Ecosse et ceux de la diaspora, comme la st Andrew le 30 Novembre ou la Burns Nicht ou Burns Night en Anglais) le 26 Janvier, a la maison scones, crêpes (Bannock en Scots) ou Haggis, hélas en France on ne trouve pas mieux que le Haggis en boites, au comptoir Irlandais. Le tous arroser de Wassail (du cidre ou de la bière chaude, un peut comme le vin chaud), ou de Guinness ou encore de whiskey. (avec modération).
Bien sur on ce doit de porter notre Kilt durant ces célébrations. Ce sont la des fêtes qui nous reconnecte a notre communauté.
Il y a aussi les poètes Ecossais aussi firent la par belle au Druidisme et au romantisme Ecossais dans leur œuvre, je pense a « The Lady of Lac » par Walter Scott.
Bon mais la je m'éloigne du sujet sur le Néo-druidisme.

Je citerais cette source d'étude qui traite de Chamanisme et de Druidisme:
« « Basé sur des recherches de terrain sur le chamanisme des Amérindiens, des analyses d’écrits de néo-chamanes, « new agers » et néo-druides, de textes médiévaux et d’ouvrages de spécialistes des mondes celtes, cet article montre que New Age et néo-paganisme reprennent à leur compte maintes idées des sociétés animistes et chamaniques. Des auteurs Sioux Lakotas ont adopté les croyances holistiques de la mouvance magico-ésotérique, avec des emprunts à des « connaissances spirituelles des anciens Celtes et de leurs druides ». Chamanes et druides modernes cherchent à traduire en termes modernes des notions « étrangères » pour les transmettre aux générations futures. Ils innovent en réactualisant les connaissances ancestrales pour en développer les aspects « psychothérapeutiques ». Leurs activités spirituelles démontrent le dynamisme des traditions chamaniques et païennes dans le monde moderne. » »
Source : « Cahier d'étude du religieux : Recherche interdiciplinaire »
voire le lien:
https://cerri.revues.org/161
Sur se site l'auteur parle d'un chamanisme celtique new ageux , c'est je pense son point de vue de non pratiquant, ou celui de sa source. Parce que de mon côté j'ai assez souvent fait de mauvaises rencontres, durant mes voyages astraux surtout dans le bas astral. Et quand on pratique régulièrement et qu'une relation de confiance durable se crée avec une ou plusieurs divinités (auxiliaires) on peut étre amener a leur rendre service, et parfois sa peut se traduire par une confrontation avec des entités négatives. (se n'est pas tout lumineux, il y a aussi des choses sombres). Mais au delà de cela je vous ai mit le lien parce que la comparaison de l'auteur de cette étude entre le chamanisme des Celtes et donc des Druides et celui des Amérindiens et très intéressante a lire.

Le Druidisme « Antique » du quel se réclament certain druides a disparu au moyen age en Irlande le seul pays ou il était encore (a l'époque) identique a ce qu'il était durant la période Romaine et Pré-chrétienne. Donc se qu'il faut bien ce mettre en tête au sujet du Druidisme c'est que tout Druide que nous sommes. Tous nous sommes de faite des Néo-druides, puisse que nous sommes du druidisme de l'époque présente, je ne sais pas pour les druide reconstructionnistes qui ce dissent « Antiques » Mais personnellement je n'ai pas de machine a remonter le temps.
Même si je suis un Druide héréditaire, dans ma famille on a hérité de notre savoir et de dons ( voyage astral, voyance par flash) de nos ancêtres, bon je peut faire remonter mon lignage de mon arrière arrière grand mère née Armor (Anglais « Armure ») du Berwickshire dans le sud de l'Ecosse et de son grand père qui était du Clan MacRae (Fils de Roi, en Gaelique) de l'île de Skye. Je ne peut en aucun cas affirmé être un druide de l'Antiquité Ecossaise, je faite des rituels qui sont propres a ma famille ou des rituels de mes contemporains et qui donc sont enraciner dans notre époque, je ne peut pratiquer mon Druidisme telle qu'il était au début du moyen age en Ecosse au sein des Clans, je ne peut que reproduire les gestes et les rituels le plus fidèlement possible. De mon point de vu c'est mon foyer et ma famille qui ont remplacer la notion de clan (on peut aussi y inclure les amis fidèles et quelque voisins qui souhaitent assister a mes fêtes Druidiques).
La Grande Bretagne résista bien plus longtemps aux oppresseurs Romains et l'Ecosse ne fut jamais conquise, mais le Christianisme, mit fin au Druidisme telle qu'il était, et fut pratiquer dans les familles héritières de celui ci et dans les coutumes populaire écossaises, ensuite il y a eu en Ecosse et en Irlande les colonies des Vikings qui formèrent le peuple Gael-Galls ou encore connue sous plusieurs noms:Gallos, Gall-Gaidel, Gall Gaidheal, Gall Gaedil, Gall Gaedhel, Gall Goidel, ou encore Irish-Norse, Scottish-Norse, Ostmens, Gaëls-Foreïgn ou en Français: Norvégiens- Gaëls ou Celto-Scandinaves, qui dominèrent un territoire de l'île de Mann a l'Irlande jusqu'aux îles du Nord de l'Ecosse et l'Est de l'Ecosse, ils y fondirent une colonies qui donna naissance a la ville de Edinburgh (Dun-Embraw, ou Embra en Scots) De cette colonisation les païens de l'époque Druidiques et Nordiques pratiquèrent leurs religions ensembles, et il y eu ensuite nombre de druides Ecossais ou d'Irlande (tradition solitaire) qui s'employèrent a pratiquer les deux courants (souvent nombre de familles païennes avaient des racines celtes et scandinaves) se qui donna par la suite les traditions : Northern Isles et Gaelic Heathen.
Si vous le souhaitez vous pouvez visiter le lien suivant sur le Gaelic Heathen:
http://www.dunsgathan.net/tns/index.htm
http://www.dunsgathan.net/tns/what.htm

la page wikipedia sur the Scandinavian Scotland period:
https://en.wikipedia.org/wiki/Scandinavian_Scotland

Il y a ce magazine qui en parle aussi;
http://www.keltia-publications.com/piktish-studies/piktish-shaman/
Bon évidemment ce qu'il y a d'écrit aussi dans cette ouvrage (j'en ai entendu parler par Oriel une Amie Druidesse, je ne l'ai pas lu) et a prendre avec des pincettes, car au sein de ma tradition druidique certains affirment que la Northern Isles tradition n'est pas une Branche de La Pictish Wicca, d'autre que oui, et encore certain praticiens que la tradition "Pictish" n'est pas une tradition de la wicca... d'autres affirment que la branche Scottish Witchcraft de la Pictish wicca n'a rien a voir avec le druidisme ou les pictes , ils dissent que c'est un courant qui vient des Anglais qui sont venue en Alba (Ecosse en gaelique). Bàs Bàs Bàs Houla!!!! .... des problèmes a ne plus en finir... Je me tiens loin de ce genre de débat, déjà que sa me gonfle les disputes avec les Druides des ordres Français sur le net...


Bon vue les graves problèmes que le terme Néo-druide engendre, parmi nous (sur inernet entre autre) certains qualifient ceux qu'ils méprise de « Néo-Druides » (comme si on était des fous) ou de « New Ageux »
Alors la aussi un autre terme que je doit clarifier le mouvement new age englobe toute les spiritualités exprimer depuis le moyen age, suite a l'interruption des Chrétiens ce qui englobe bien entendu le Druidisme (en Groupe ou solitaire) et la Wicca en Général (toute les traditions) le Numinisme (religion Romaine reconstruite),l'Hellénisme (Reconstruction de la religion Grec), le Kémitisme (reconstruction et revivalisme de l'ancienne religion Egyptienne) et l'Asatrù, ou l'Odinisme. (Reconstruction et revivalisme de l'ancienne religion Scandinave)

(Aïe je vais en mettre plus d'un en colère mais c'est vrais, taper New Age sur wikipédia par exemple ou acheter des livres spécialiser sur le sujet)

Bon or mis cela je pense que le Druidisme est belle et bien une religion naturelle et païenne, elle ne comporte pas de prophète apportant une vérité révélée (n'en déplaise a certain druides reconstructionnistes qui pensent être de tel prophètes, ou pire les propriétaires du Druidisme) l'apogée de druidisme a eu lieu autour du VI ème siècle avant notre ère. Et jamais ils ne serra a nouveau comme il était a cette époque.
Je pense que pour vivre notre Druidisme sereinement il nous faut faire le deuil de cette objectif, on peut reproduire, et adapter notre religion a notre époque et pratiques ou courant personnel mais par refaire celui des anciens druides. Ce n'est quand faisaient ce travail sur nous même que chacun pourra étre plus en accord avec ses contemporains et avec les autres druides (sans haine et sans mépris).
Voila c'est se que je pense mais peut étre que l'évolution de certain groupe druidique va plus dans ce sens la, je pense a l'ordre auquel j'ai souvent fait référence sur mes sujets celui de Dahut, qui me semble en de bonne voie. Pour finir entre nous Druide que l'on soit solitaire, revivaliste ou reconstructionniste ont appellent notre religion "Druidisme" mais évidemment Druidisme et Néo-Druidisme c'est la même chose ce sont des mots interchangeables. . .

Pour ma part pour parler de ma tradition j'emploi plus facilement le terme "Ancienne tradition" ou "Old Way" en Anglais, ou "Auld way" en Scots. qui fait référence au fait que je suive une tradition prè-chrétienne.

Voila j'éspère que mon texte vous a fait réfléchir. Pour finir je citerais juste :

« -Le bonheur, c'est de continuer à désirer ce qu'on possède. »
-Saint-Augustin-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wiccantogether.com/
 
Questionnement sur le Néo-Druidisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Druidisme aujourd'hui ... quelles sont vos réponses ?
» Le Néo-Druidisme par Tadhg MacCrossan
» Druide et druidisme de nos jours
» le néo-druidisme
» Perception du druidisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Spirituelles :: Vie du Forum :: Croyances et Traditions :: Druides et Celtes-
Sauter vers: