Rassemblement de Toulouse et d'ailleurs
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Beltaine chez les Druides Ecossais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Veigsidhe Karvgwenn

Titre du rang
avatar
Titre du rang

Masculin Messages : 121
Date d'inscription : 16/08/2016
Localisation : Bretagne et Nouvelle Aquitaine

MessageSujet: Beltaine chez les Druides Ecossais    Mer 12 Avr - 17:40

Beltaine chez les Druides Ecossais.

Alors je vais vous parler de cette tradition, celte mais avec mon approche celle de ma tradition.
Dans le Druidisme d'Ecosse cette fête commence le 30 Avril et ce termine le 1 Mai. Basé sur la Fionn's Windows, et le calendrier runique, donc les Druides qui suivent le calendrier de Coligny on bien sur une façon différentes de pratiquer. (avec la Lune leur célébration n'est pas tout a fait le même jours).
En gros ma façon de célébrer dans ma tradition est celle des celtes insulaire du nord. Le calendrier de Coligny c'est les celtes continentaux du sud. Mais le fond de la fête est la même, c'est la forme ou la dates qui changent.

Durant le jour du 30 Avril je célébre le sigrblòt (le blòt de la victoire) qui peux aussi être célébrer le 13 ou le 20 Avril.
Mais ce jour est aussi celui du blòt d'Yggdrasill (l'arbre des mondes) et de l'Arbre de Vie chez les Celtes. (je posterais un sujet prochainement la dessus). Dans les anciennes traditions (Paganisme). Une Déesse de la fertilité était souvent célébrer ainsi qu'un Dieu fécondateur, unissant ainsi les principes féminins et masculins pour une parfaite harmonie de la nature.
A Beltaine on avait coutume de consacré cette période au célébration des mariages.
Durant la Nuit dite de Walpurgis Nicht, Walpurg Nicht ou de Freyja Nicht. Le lièvre, le Lapin, et le bouc étaient des animaux utilisés durant cette fête nocturne et le repas pour participé a la fertilité.
C'est pour cette raison que dans la tradition des îles du Nord de l'Ecosse ou dans celle de l'Asatrù Freya est la patronne de cette célébration, c'est la Déesse de l'amour et de la magie. Le nom de Freya se traduite par « Femme » (du Norrois « Frù » = Dame) « Souveraine » ou « Reine ». C'est la fille de Njörd et la sœur de Freyr (d'autre Dieux de l'abondance un lier a la mer, aux fjords Norvégien et Scandinaves en général, aux lochs Ecossais et Irlandais et a toutes les montagnes et l'autre a la terre, aux champs, aux jardins et aux forêt). Je célébre mon Sigrblòt (« Sigr » = Victoire en Norrois) chaques années a cette période, d'une par parce que j'ai un lien très fort avec ma chère Freya, et que d'autre par avec Frigg l'épouse d'Odin elle est une des Déesses la plus importante, et la plus glorieuse des Ases (bien qu'elle soit une Vanes), Freya nous apporte la paix et la victoire! C'est pourquoi elle est très souvent honorer durant la célébration de Beltaine. Les Vikings avaient durant cette fête la coutume de faire une grande processions avec un Arbre (Arbre de Mai) qui était perchés en hauteur, avec un bûcher a son pieds et qui brûlait durant cette nuit. Il était de coutume de faire passer le bétail autour des flammes ou entre deux feux pour le bénir. Les Vikings honoraient aussi l'aspect maternel de la Terre, soit la Déesse Nerthus.
A Beltaine on honore aussi bien d'autres Divinités, principalement Bélenos ou Belenus (en Gaulois), Belen ou Bel (en Breton), Benedigeidfran (Bran le Bénis), Brandwen (la sœur de Benedigeidfran), le Dieu Benedigeidfan et sa sœur Brandwen son assez proche de Freya et Freyr, quand on ce penche sur la mythologie celtique on découvre que Brandwen et le Déesse de la fertilité et de l'amour et que Benedigeidfran est un Dieu de la fertilité et que comme le Dieu Freyr il a un sanglier.
Bien sur on honore Kernunnos ( Kern, Cernowain, ou Herne the hunter) et Epona également toutes les Déesses Celtiques des cours d'eaux et des sources, Boann (Boyne, Boanna ou Boand), Shannan, Sabrina, Sequana, Deva, Clota, Brigantia, Verbia, Anu (ou Ana en Breton), Argante, Sirona, Nantosuelta, Coventina, Brighidh, Bride, Matrona ou Frideswide.
On honore aussi les Déesses des Fleurs, Blodwedd (Blodwin ou Blancheflor), Creiddylad (Creudylad ou Cordelia) Elaine, Eriu (ou Erin) qui est également la Déesse de l'Irlande. La Déesse des Bois Flidais. On peux également honorer, Oenghus (Anghus Mac Og) le Dieu de la fertilité et du Bardisme, ou le Dieu Solaire, Lugh Lamhfada (Luga, Llew, Lugus, ou Lugh Samildanach), ou la Déesse Margawse (l'Aspect Maternel de la Grande Déesse).
Betaine est la fête du feu célébrant la fertilité, la sensualité, les sources, la guérison, et cette célébration Druidique est source d'équilibre entre les énergies mâles et femelles. Cette fêtes est aussi celle des unions passionnées et des engagements entre âmes sœurs. C'est aussi à Samhain et Beltaine que le voile entre les mondes est le plus mince. Ces deux fêtes unissent les mondes des Dieux et des Morts a celui des Hommes et des Femmes que nous sommes.
Le nom de cette fête vient de deux mots Gaelique « Bel » = « Lumière » et « Taine » = « Feu ». Il s'agit du premier jour de la saison claire, comme Samhain qui est lui le premier jour de la saison sombre, de plus en Ecosse ou appelle souvent Beltaine, « SetSamhuinn » ou « SetSamhain » soit l'inverse de Samhain.
Les Druides allument des feux sacrés, bénissent les sources ou le bétails en cette périodes de l'année, on honore aussi le petit peuple de bois, les Landvaettir (les Elfes et les Fées) qui sont a l'honneur eux aussi, c'est une tradition très populaire, de faire des offrandes dans la nature pour eux, et de bénir des arbres. Des offrandes sont déposés dans les champs ou dans les bois, et les donateurs seront récompensés par la suite, par les bienfaits et les bonnes intentions des Landvaettir (les esprits des lieux) ou du Huldafolk (le peuple cacher). Dans certains groupes Druidiques des jeunes femmes vêtues de blanc sont durant ce rituel honorer et considérées comme les messagères du Printemps et des forces de la nature. La plus grande vertus de Beltaine et de célébrer la lumière et la force de vie des femmes et des hommes, le principe de vos rituels durant cette période et d'honorer l'abondance, je fais en générale un autre rituel durant la pleine lune de Mais dans cette objectif, mais comme je le dit souvent pour votre propre célébration suivez votre instinct (c'est le meilleur des guides).
La Veille de Beltaine, autrefois en Ecosse, mais aussi dans d'autres pays Celtes, les Druides rassemblaient le Clan, et des groupes de Druides et de personne du peuple, (chef, guerrier, agriculteur, pècheur) se dirigeaient en haut des collines, orientés vers le soleil levant. Ils venaient allumer les grands feux qui apportaient le pouvoir du soleil à la terre, sacrifier et purifier tout le Clan et par la même le Thingmenn (Clan insulaire dans le Nord) ou le Credimaroi (Tribu continental dans le Sud).
Les Troupeaux étaient honorer et bénis également, pour préparer le nouveau cycle de l'été qui apporteraient la récole et l'abondance jusqu'à l'hiver. Le feu était un intermédiaire, un médiateur entre les hommes et les Dieux, des séances de Divination, ou les Druides qui pratiquaient le Geis regardaient dans les flammes pour prédire l'avenir durant l'été a venir jusqu'à l'hiver, avait lieu au cours de la nuit. Ce pouvoir (du Feu) provenant du monde supérieur était bien comprit des Druides de l'époque, il déterminait le sort des troupeaux, celui des animaux et du Thingmenn (troupeau des hommes) et bien sur des récoles.
Ensuite pour les Dieux et les Esprits du Feu des offrandes sacrées étaient jetées dans les flammes pour les remercier de leurs bienveillance et bénédictions, envoyées ainsi vers le ciel sur les feux de joies.
Les Feux de Beltaine on continuer bien après l'interruption du Druidisme par l'arrivé du Christianisme. (Ce qui montre une survivance cacher, comme ce fut le cas dans de nombreuses familles de souche Highland rester fidèles a l'ancienne coutume).
Donc au XVIIIe s, Des Highlanders relatèrent a des voyageurs Anglais que tout feu domestique devaient durant cette période être froid (éteint) et que dans les collines, il devait être allumer, un grand feu de joie, appeler « Fire of Necessity » qui était allumé avec le bois de neuf arbres sacrés.
Seuls les hommes les meilleurs étaient dignes d'allumer ce feu sacré. Si l'un était coupable de meurtre, d'adultère, de vol, ou de tout autre crime, il ne devait jamais allumer le feu, au risque de corrompre non seulement le feu mais aussi les participants de l'assemblée de cette fête de Beltaine.
Quand le feu était allumer les hommes et les femmes durant cette fête faisaient tourner a plusieurs reprises un arbre de Mai (un bâton en générale avec des rubans ajuster dessus) avec un trou creusé dans une planche ou une bûche, ils plaçaient ensuite l'arbre de Mai face a un autre bûché qu'ils enflammaient avec l'aide du premier feu. Quand les première flammes commençaient a mordre le bois, un morceau d'agaric, un champignon qui pousse sur les vieux bouleaux, et qui est très combustible était placer dans les flammes, car ce champignon qui devait être trouver sur un bouleau pour ses vertus, oui le bouleau est un arbre associé aux commencements, aux purifications et aux mondes des ésprits. Ainsi ce champignon apportait ces bienfaits a tous.
Le feu brûlait comme une douce bénédiction des Dieux. Quand le Grand feu de joie était bien allumé les hommes allaient cherchez les bétails. Les Femmes apportaient aussi des provisions de lait, de fromage, de beurre ou de crème d'autre nourriture aussi apprécier des Highlanders, comme des poissons du hareng ou du haddock séchés ou cuit a l'huile, des flocons d'avoine, et bien sur beaucoup de bière et de whisky. Les Femmes avaient toute passer la journée a faire des Bannock (genre de pains ou de crêpes Ecossaises).
L'homme le plus vieux et les mères de famille devant l'assemblée, avaient ensuite la charge de faire des libations de bière et de crème versée sur le sol en offrande aux Dieux et à la terre sacrée.
Ensuite durant le repas chaque personne commençait par manger un bannock et par boire un gorgée de bière ou de whisky. Un bannock de flocon d'avoine sur lequel étaient posés neuf morceaux carrés de bannock plus petits, chacun pour un Dieu ou un Saint qui protégeait les troupeaux, et aussi les animaux particuliers qui en faisaient leur proie, et cela en respect pour la nature, chère aux cœurs Ecossais. Ensuite après le repas chaque personnes se plaçaient dos au feu et détachait un morceau de bannock, en mangeait la plus grande partie, et jetait le morceau plus petit par dessus son épaule, dans les flammes en disant :
« -That one, a give ye, protect my horses, it for ye, protect my sheeps ! » (Cela, je te le donne, Protège mes chevaux, cela est pour toi, protège mes moutons!)

Et aux prédateurs:
«- That one, a shall give ye, Great Fox! Leave my lambs, that's for ye, Great Raven! That's for ye Great Eagle! »
(Ceci, je vais te le donner, Grand Renard ! Laisse mes agneaux, ceci est pour toi, Grand Corbeau ! Cela est pour toi Grand Aigle!)

Le plus important était de mettre fin a un problème qui avait commencer durant l'année, pour ne pas que les choses empirent...
Quand la cérémonie était finie, on mangeait le reste de la nourriture, et le reste de la nuit était passé a chanter, a raconter des histoires, et a danser a la musique de la cornemuse.

Pour Beltaine, penser a honorer les Dieux et les esprits, a leurs faire des offrandes et a prendre du bon temps, a apprécier la vie, manger de bonne chose, faite vous plaisir et pourquoi pas célébrer avec des amis, ou des parents éloigner que vous n'invitez pas souvent. Le plus important est aussi de crée, d'honorer et de faire entrer la fertilité dans votre vie, de résoudre les problèmes tels que les ennuis que vous avez affronter jusqu'à présent. Dans certaines région d'Ecosse on dit encore « To be between tow Beltaine bonfire »
(être entre deux feux de Beltaine) pour dire que l'on est face a un problème important a résoudre.

Hae a guid beltaine everyone.
(Un bon Beltaine a tous).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wiccantogether.com/
 
Beltaine chez les Druides Ecossais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Solstice d'hiver chez les druides
» Les druides : des philosophes chez les Barbares
» Le recrutement des druides
» Crise chez mes beaux parents :-(
» Ma visite chez l'endocrinologue Echographie, Scintigraphie,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Spirituelles :: Vie du Forum :: Croyances et Traditions :: Druides et Celtes-
Sauter vers: